Au lendemain de l’assemblée générale des Nations Unies, l’adaptation au changement climatique et la transition énergétique sont plus que jamais au centre des débats internationaux. Alors que le gouvernement américain annonce le désengagement officiel des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le gouvernement français, par la voix de son Président – Emmanuel Macron, réaffirme, quant à lui, sa volonté de le mettre en oeuvre en renforçant la coopération entre acteurs locaux, nationaux et internationaux.

 



Les gouvernements et acteurs locaux sont engagés de longue date dans l’adaptation au changement climatique. Du 30 janvier au 1er février 2018, ils se réunissent sur le territoire transfrontalier du Grand Genève, pour la 19ème édition des Assises Européennes de la Transition Energétique autour du thème « Coopérer pour réussir la transition énergétique ». Focus sur ce rendez-vous qui promet de confirmer et d’amplifier le mouvement tout en ouvrant de nouveaux horizons !

Les Assises Européennes de la Transition Energétique :
Un rendez-vous qui compte dans le calendrier international de la transition énergétique
Lancées en 1999 par la Communauté urbaine de Dunkerque et l’ADEME, puis co-organisées par Bordeaux Métropole et l’Agglomération transfrontalière du Grand Genève, les « Assises Européennes de la Transition Energétique » sont devenues au fil du temps le rendez-vous annuel des acteurs territoriaux européens engagés dans la transition énergétique. La prochaine édition, programmée dans la continuité de l’assemblée générale de l’ONU et de la COP 23, est plus que jamais l’opportunité de confirmer et d’amplifier le mouvement initié par les territoires. Pendant 3 jours, près de 3500 congressistes, venus de toute l’Europe – élus locaux, techniciens territoriaux, entreprises, associations, chercheurs et citoyens, sont attendus au centre de congrès Palexpo de Genève pour débattre de la transition énergétique et partager leur expérience de ses multiples bénéfices à l’échelon local : que ce soit pour l’économie, l’emploi, la biodiversité, la préservation des ressources ou encore pour la qualité de vie.

Une programmation ancrée dans l’actualité qui favorise le partage, l’inspiration et la co-construction
Comme chaque année, les co-organisateurs des Assises Européennes de la Transition ont souhaité élaborer un programme au plus près des problématiques concrètes rencontrées par les acteurs locaux dans la mise en oeuvre de la transition énergétique. Un appel à contributions, ouvert à tous, a donc été lancé cet été et a recueilli près de 300 propositions d’interventions et suggestions. Alors que la programmation définitive sera dévoilée début décembre, plusieurs temps forts sont d’ores et déjà confirmés : des plénières qui donneront la parole à de nombreuses collectivités européennes, plusieurs dizaines d’ateliers thématiques qui inviteront au partage, à
Communiqué de presse - AGENDA
Le 21 septembre 2017
l’échange et à la co-création, «L’Académie des élus» - temps fort dédié aux élus locaux, ou encore le « Carrefour des Métiers de la Transition Energétique » – dédié à l’orientation, à la formation et à l’emploi dans le secteur de l’énergie. Enfin, un« programme OFF » des Assises permettra de sensibiliser le grand public aux problématiques
de la transition énergétique à travers une série d’événements, organisés de part et d’autre de la frontière francosuisse, sur le territoire du Grand Genève : expositions, projections, balades etc.
« Coopérer pour réussir la Transition Energétique » :
Un fil rouge 2018 inspiré par le Grand Genève – territoire d’accueil de cette nouvelle édition

Déplacements, vie professionnelle, logement, pratiques culturelles et sportives : pas moins d’un million d’habitants du Grand Genève vit au quotidien la dimension transfrontalière. L’intensification des interconnexions, dans tous les domaines, démontre la vitalité de ce territoire où la frontière n’est pas naturelle mais administrative.

Pour atteindre ses ambitions en matière de transition énergétique, le Grand Genève doit nécessairement coopérer pour rapprocher les univers du privé et du public, des citoyens et des élus, des entreprises et des laboratoires ; pour expérimenter, innover, … En tant que nouvel hôte et co-organisateur des Assises Européennes de la Transition Energétique, le territoire souhaite partager cette politique volontariste et promet, grâce au fil rouge « Coopérer pour réussir la transition énergétique », une édition qui ouvrira une fois de plus sur de nouvelles perspectives.