« Vers un service public local de l’énergie ? »

Focus sur l’étude exploratoire menée par Energie Cities

sur la question de la réappropriation locale de la gestion de l’énergie en Europe



Avec une concentration, à l’échelle mondiale, de plus de la moitié de la population et de plus de 80% du PIB, les villes représentent 2/3 de la demande en énergie primaire et 70% des émissions de CO² générées par l’énergie. Convaincus que les enjeux et les solutions pour la mise en oeuvre de la transition énergétique se situent à l’échelle des territoires, de nombreux acteurs plaident pour une gestion transversale et décentralisée de l’énergie. À travers une étude exploratoire réalisée par Andreas Rüdinger, avec le soutien de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie (ADEME), Energy Cities – réseau européen de collectivités engagées dans la transition énergétique, a souhaité apporter un éclairage sur les différentes nuances qui entourent ce phénomène, et ainsi, offrir aux villes qui souhaitent s’inscrire dans cette démarche une nouvelle grille de lecture et d’analyse pour se lancer.