Bordeaux Métropole fait le pari de la géothermie

et réalise un premier forage à 1700 mètres de profondeur !



Le territoire bordelais a la chance de bénéficier de ressources géothermiques. Pas moins de 7 projets ont été
conduits dans les années 1980 à partir de forages réalisés à environ 800 m de profondeur, dans la nappe du
cénomanien où l’eau à 45°C est abondante. 4 d’entre eux sont toujours en exploitation aujourd’hui. Depuis
plus de 30 ans, aucun autre forage n’a été réalisé, sous le double effet du renchérissement des coûts et de la
fin des opérations de grands ensembles urbains qui avaient porté la plupart des projets. Au début des années
2010, avec la prise de conscience des enjeux climatiques et la forte dynamique urbaine locale, Bordeaux
Métropole a souhaité multiplier les réseaux de chaleur et mieux valoriser ses ressources géothermiques. Avec
le soutien de l’ADEME et du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), elle a d’abord réalisé une
évaluation complète du potentiel géothermique de son sous-sol. Ce travail a mis en évidence l’existence d’un
réservoir prometteur, situé à 1700m de profondeur où l’eau est à 70°C.